A Toulouse, les militants de La Riposte organisent une représentation de l’excellente pièce de Howard Zinn, Karl Marx, le retour, jouée par la compagnie Calabasse Théâtre.

Il est vrai qu’en ce moment de crise du capitalisme, Marx revient à l’ordre du jour : ses œuvres sont prisées en librairies, ses écrits sont cités en référence. Malheureusement, parfois tirés de leur contexte et mal interprétés...

Là, rien de tel ! Un régal : une soirée à ne pas manquer !

Nous plongeons dans la deuxième moitié du XIXe siècle, avec des retours à l’actualité, avec facilité, en suivant l’acteur dans ses monologues, dans ses discussions avec sa femme, sa fille, avec Bakounine, Proudhon et bien sûr Engels. Nous revivons l’époque de Marx, son histoire. Nous partageons ses réflexions sur ses écrits (Le Manifeste, Le Capital, La Gazette Rhénane...), son discours pour la création de la Première Internationale (« travailleurs de tous les pays, unissez-vous »). Et l’Histoire nous est expliquée : la Commune de Paris... vécue par Marx et commentée par Marx ! Et jamais nous ne nous éloignons des réalités quotidiennes. Nous suivons Marx dans ses difficultés pour boucler ses fins de mois, dans ses colères face à la misère, face au capitalisme de son époque – et de la nôtre, puisqu’il est revenu dans ce théâtre avec le journal à la main, parfaitement informé de notre actualité (le CAC 40, les SDF...).

Nous touchons à la fois le côté humain de l’homme et le côté théoricien. Ses écrits sont respectés, l’histoire ne s’éloigne jamais de la réalité.

Cette pièce a été écrite en 1999, alors que le capitalisme triomphait, que le monde avait enterré Marx à jamais... Howard Zinn explique même l’urgence de faire la distinction entre les dictatures dites « communistes » et le véritable socialisme. Cette pièce est un petit bijou, mise en valeur par le jeu de l’acteur qui nous surprend toujours !

Mardi 28 avril, à 20h Au "Pôle Associatif" de l’Université Paul Sabatier (Toulouse) Entrée et participation libres, sans réservation La représentation sera suivie d’un débat

Nous écrire au sujet de cet article

Merci d'entrer votre nom
Merci d'entrer votre e-mail Adresse email non valide
Merci d'entrer votre lessage

Si vous aimez cet article, abonnez-vous ou soutenez-nous !