En Grèce, les sondages annoncent la victoire du parti de la « gauche radicale », Syriza, lors des élections législatives de fin janvier. Les politiciens bourgeois d’Europe et d’ailleurs menacent : ce serait le « chaos ». Ils se disent prêts à expulser la Grèce de la zone euro. D’ores et déjà, les capitaux quittent le pays, la bourse d’Athènes vacille et les taux d’intérêts sur la dette augmentent.

En réalité, c’est déjà le chaos en Grèce. En l’espace de six ans, le taux de chômage (officiel) a bondi de 8 à 28 %. Il est de 60 % chez les jeunes. Le PIB a chuté de 26 %, les revenus disponibles de 35 %. Le nombre de fonctionnaires est passé de plus de 900 000 à 650 000.

Quel est le programme de Syriza ? Permettra-t-il de rompre avec le cercle vicieux de la crise et de l’austérité ? Quelles seront les réactions de la classe dirigeante et de la classe ouvrière grecques à l’élection d’un gouvernement de Syriza ? Où va la Grèce ?

Cette deuxième réunion publique des « Rendez-vous du marxisme » sera suivie d’un pot fraternel.

Venez nombreux !

Mardi 20 janvier - 19 h - 75 bvd Vincent Auriol, Paris 13e - Métro Chevaleret

Amis lecteurs ! Pensez à nous soutenir – soit en vous abonnant à notre journal, soit en faisant un don.