A la demande de l’Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM), nous relayons la Campagne de parrainage des prisonniers politiques au Maroc qui vient d’être lancée samedi 17 novembre.


Campagne de parrainage des prisonniers politiques au Maroc

Parrainer un(e) détenu(e) politique, c’est l’aider à retrouver sa liberté
Campagne parrainée par l’écrivain Gilles Perrault

« Dans le combat pour un Maroc démocratique et équitable, les détenus politiques, hommes et femmes, sont en première ligne. Ils subissent de plein fouet la répression, l’injustice, les mille et une techniques utilisées pour briser leur volonté de lutte. Leurs familles, plongées dans l’angoisse, sont prises en otages par le régime. La prison est le lieu de toutes les souffrances, mais c’est aussi l’enclume sur laquelle se forge le Maroc de demain.
Parrainer un ou une prisonnière politique représente un geste de solidarité élémentaire auquel nul ne doit se dérober. C’est briser la solitude que peut ressentir celui ou celle qu’on parraine. C’est réconforter les familles. C’est aussi et surtout démontrer au pouvoir que ses victimes ne sont pas à sa merci, ignorées du monde extérieur, livrées à sa vindicte. 
Je vous remercie, chers amis, de me faire l’honneur de m’associer à cette campagne. Vous en avez déjà mené de semblables, et avec succès. De celle-ci aussi, j’en suis sûr, nous allons faire un succès.
 » Gilles Perrault

A l’occasion de la quinzième édition de la Semaine de la Solidarité Internationale (SSI), l’ASDHOM a organisé sa soirée de solidarité samedi 17 novembre 2012. Cette année, l’ASDHOM a choisi de dédier sa soirée au combat mené par les détenus politiques et leurs familles au Maroc.

Nous avons par le passé, et dans le cadre du soutien aux prisonniers politiques au Maroc, opté pour le parrainage. Cette opération, portée par des parrains et des marraines, a créé un élan de solidarité en France et ailleurs. On a pu mesurer son impact positif sur le moral des détenus politiques et leurs familles qui se sont sentis soutenus dans leurs luttes.

La détention politique reste une des caractéristiques de l’Etat de non droit qui prévaut au Maroc. Desserrer l’étau sur les détenus politiques et d’opinion est le devoir de tout démocrate et défenseur des droits de l’Homme.

L’ASDHOM a décidé donc de renouveler l’expérience et lance, à l’occasion de cette semaine de solidarité internationale, la campagne « Parrainer un(e) détenu(e) politique, c’est l’aider à retrouver sa liberté ».

Le samedi 17 novembre 2012 a donné le coup d’envoi de cette campagne. Elle est parrainée par l’écrivain Gilles Perrault, auteur du best-seller « Notre ami le roi ».

Si, comme Gilles Perrault, le combat des droits de l’Homme au Maroc vous interpelle ; si l’injustice et le déni de droit au Maroc vous indignent et si vous voulez parrainer à votre tour un(e) détenu(e) d’opinion, nous vous invitons à participer à cette campagne de solidarité.

L’ASDHOM met à votre disposition tous les documents nécessaires pour cette démarche citoyenne. Vous trouverez ci-dessous la démarche à suivre pour concrétiser votre acte de solidarité.

Nous comptons sur votre soutien. Les détenus de la liberté, de la dignité et de l’Etat de droit au Maroc le réclament bien et nous devons être au rendez-vous.

Parmi les listes des prisonniers politiques et syndicaux que l’ASDHOM vous joint dans ce dossier spécial parrainage, vous pouvez choisir un nom ou plus.

A chaque nom correspond une fiche d’identité complète, dans la mesure du possible, comportant surtout les adresses auxquelles vous pouvez envoyer vos courriers.

Parrainer un prisonnier politique, c’est d’abord lui écrire ; écrire pour le libérer. Ecrire pour briser le silence et l’isolement dans lesquels veulent l’enfermer ses geôliers.

Il est évident que tous les courriers ne parviennent pas toujours à leurs destinataires en prison. C’est une autre forme de privation de droit à la correspondance que pratiquent les autorités pénitentiaires marocaines. C’est pour cela que nous vous suggérons de joindre une copie à la famille du détenu politique quand vous disposez de son adresse. Vous pouvez aussi interpeller directement les autorités marocaines à travers le ministère de la Justice, de l’Intérieur ou l’ambassade du Maroc à Paris en mettant le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) en copie.

N’oubliez pas de joindre une copie à l’ASDHOM pour diffuser autour de cette opération.

Une rubrique spéciale parrainage sera dédiée à cette campagne sur le site de l’ASDHOMwww.asdhom.org

Plus nombreux nous serons à parrainer les détenus politiques au Maroc, plus ils se sentiront soutenus dans leur lutte pour un autre Maroc, un Maroc des libertés et des droits de l’Homme. Plus les autorités marocaines seront interpellées par la communauté internationale, plus elles réfléchiront à deux fois avant d’emprisonner quelqu’un pour ses opinions.

Dans cette campagne de parrainage, il n’y a qu’un seul engagement à prendre : celui d’écrire et entretenir une correspondance avec la ou le détenu politique et sa famille.

Il n’y a aucun engagement financier pour accompagner cette opération.
Les parrains et les marraines seront libres de choisir, après, la forme qu’ils souhaiteront donner à cette action de parrainage. L’ASDHOM ne jouera qu’un rôle d’interface entre le parrain et la marraine d’un côté et la ou le parrainé de l’autre. Les parrains et les marraines peuvent également passer par l’ASDHOM pour faire passer un message ou un soutien à leurs parrainés.

Tous les messages de soutien seront envoyés à leurs destinataires et publiés sur notre rubrique spéciale parrainage. Cette rubrique restera ouverte à tous vos témoignages sur cette campagne de parrainage.


Adresses pour la campagne de parrainage

Adresse de la prison où se trouve actuellement le (la) parrainé(e) : Voir sa fiche

Ambassade du Maroc en France
5, rue le Tasse 75016 Paris
Tél : 00 33 1 45 20 69 35
Fax : 00 33 1 45 20 22 58
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ministère de la Justice au Maroc
Place El Mamounia Rabat Maroc
Tél : 00 212 5 37 21 84 29
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ministère de l’Intérieur au Maroc
Quartier administratif-Rabat Maroc
Tél : 00 212 537 76 42 43/76 44 43
Fax:00 212 537 76 20 56

Conseil National des Droits de l’Homme CNDH 
Place Achouhada- BP 1341
10 001 - Rabat - Maroc
Tel : +212 537 72 22 07
Fax : +212 537 72 68 56
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copie à l’ASDHOM
79, rue des Suisses 92000 Nanterre
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site : www.asdhom.org


ENGAGEMENT DE PARRAINAGE

Je soussigné, M. Mme ………………………………………, domicilié(e) .........……………....................…………………….., m’engage dans le cadre de la campagne de parrainage lancée par l’ASDHOM à parrainer le (la) détenu(e) politique : ……………………………………………………….

J’entame une correspondance avec……………………………………., avec sa famille et j’interpelle les autorités marocaines pour réclamer sa libération.

Je tiens l’ASDHOM informée de mes différentes correspondances.

Fait à …………………………, le ………………………….

Nom et prénom :

Signature :

PS : Engagement à renseigner et à retourner à l’ASDHOM


Listes des prisonniers politiques et leurs groupes

I - Groupe UNEM
Prison Fès 
1-Abdelwahab Ramadi, 2-Abdennabi Chaoul, 3-Mohamed Aït Raïss, 4-Mohamed Salah, 5-Tarik Bourass
Prison Taza 
1-Tarik Hommani

II - Groupe Sahraouis
Prison Aït Melloul
1-Yahya Mohamed El Hafed, 2-Cheikh Amaïdan, 3-Marir Sid Ahmed, 4-Sahel Rtaimi, 5-Isa Bouda, 6-Elhait Mahfoud, 7-Mohamed Ali Elbasraoui
Prison Benslimane
1-Abdellah Hassan
Prison Dakhla
1-Souilem Ould Chibani Ould Najem, 2-Mohamed Salem Argueibi, 3-Ladour Ould Haya, 4-Mohamed Ould Doua Ould Kmach, 5-Lafdal Ould M’Barek
Prison Rabat
1-Brahim Chiayah, 2-Moussad Sleima, 3-Aâbilil Saïd, 4-Lhabib Mansouri, 5-Ahmed Ayoub, 6-Barrak Mohamed
Prison Salé 2
1-Enaâma Asfari, 2-Ahmed Sbaï, 3- Cheikh Banga, 4-Khadda El Bachir, 5-Mohamed Tahlil, 6-Hassan Dah, 7-Mohamed Lamine Haddi, 8-Abdallah Lakhfaouni, 9-Abdallah Toubali, 10-Elhoucine Ezzaoui, 11-Deich Eddaf, 12-Abderrahmane Zayou, 13-Mohamed Bourial, 14-Abdeljalil Laâroussi, 15-Mohamed Elbachir Boutinguiza, 16-Taki Elmachdoufi, 17-Mohamed El Ayoubi, 18-Sidi Abdallah Abman, 19-Brahim Ismaïli, 20-Mohamed Mbarek Lefkir, 21-Babait Mohamed Khouna, 22-Sid Ahmed Lamjayed, 23-Mohamed Bani, 24-El Bakai Laarabi
Prison Kenitra
1-Saleh Amidan
Prison Laâyoune
1-Moustafa Boudani, 2-Mohamed N’Dour, 3-Ghali Bouhela, 4-Mahjoub Ouald Cheikh, 5-Kamel Trayeh, 6-Mohamed Manolo, 7-Abdelaziz Barraï, 8-Anouar Lhamad, 9-Saleh Sgayer, 10-Hammada jaffar, 11-Omar Mayoub, 12-Lamar Bousseif, 13-El Ouali Ahssana, 14-Atiq Barray, 15-Cherif Nassiri
Prison Taroudant
1-Salek Laasari, 2-Khalad Hassan
Prison Tiznit
1-Bouamoud Moulay Saïd, 2-El Mayoub Aillal, 3-Lahman Salama, 4-Brahim Khalil Mghiemma

III - Groupe Ouarzazate
Prison Ouarzazate
1-Hicham Amermach, 2-Abdelaziz Al Azhari, 3-Mohamed Chakir, 4-Mohamed Moujane, 5-Abderrahmane Achlhi, 6-Saïd Aït Saleh, 7-Abdelaziz Amkraz, 8-Mbarek Amazigh, 9-Abderrahmane Maâsoudi, 10-Youssef Ouidar, 11-Saïd Aït Caïd, 12-Lahcen Akhraz, 13-Hassan Naciri, 14-Mohamed Sakhi, 15-Ibrahim Madi, 16-Amina Morad, 17-Smaini Ben Nacer

IV - Groupe Imider-Mineurs
Prison ???
1-Mustapha Ouchtoubane, 2- ??????, 3- ??????, 4- ??????, 5- ??????, 6- ??????

V- Groupe Chlihat
Prison ????
1-Mohamed Zbati, 2-Abderrahim Achtir, 3-Abdessalam Hambouch, 4-Nourredine El Kaou Ben Jelloun, 5-Tarek Daoui

VI - Groupe Agadir
Prison ???
1- Youssef Houdi, 2- Hassan Nafaâ, 3- Hassan Akram, 4- Latifa Saber

VII - Groupe 20 février
Prison El Hoceima
1-Adil Taïbi, 2-Abdellah Affelah, 3-Abdelmajid Bouscout, 4-Abdeljalil Bouscout, 5-El Bachir Benchaïb, 6-Mohamed Jelloul, 7-Ahmed Badri, 8-Belhaj Hassan Ben Mohamed, 9-Saïd Agrouj Ben Mohamed, 10-Nasser Hasnaoui, 11-Najim Karchouhi, 12-Najim Souhou, 13-Ahmed Baâli, 14-Mohamed Ahbad, 15-Mohamed Bouziane, 16-Abdelhalim Taliï, 17-Abdelhalim Bakkali, 18-Mustapha Bouhani
Prison Oukacha Casablanca
1-Mouad Belghouat alias Lhaqed, 2-Younes Belkhadim, 3-Hassan Hainoussi, 4-Abderrahman Al Assal, 5-Samir Bradly, 6-Tarek Rochdi, 7-Youssef Oubla
Prison Tiznit (Ifni)
1-Abdellah El Hihi, 2-Zine El Abidine Erradi, 3-Youssef Rguini, 4-Mohamed Hamouda, 5-Hassan Boughaba, 6-Abdelmoula Hallab, 7-Hassan Boulahdir, 8-Akaida, 9-Brahim Bara, 10-Hassan Agherbi, 11-Amazzouz
Prison Tanger
1-Mohamed Sokrat, 2-Saïd Ziani


Une première lettre (modèle) que les parrains et les marraines peuvent adresser à leurs parrainé(e)s

A M. ou Mme...............
N° d’écrou.................
Prison de...................

L’Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc, basée en France, lance une campagne de parrainage des prisonniers politiques au Maroc, campagne parrainée par l’écrivain Gilles Perrault. Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la mobilisation pour la libération des prisonniers politiques m’interpelle et m’intéresse.

Je soutiens l’ASDHOM dans cette démarche et en tant que citoyen, défenseur des droits de l’Homme, j’ai choisi de vous parrainer.
A travers cette correspondance, je vous apporte mon soutien et ma solidarité dans votre combat ainsi qu’à vos compagnons de lutte pour un Etat de droit au Maroc.

J’espère que cette correspondance vous permettra de vous sentir soutenu pour recouvrer votre liberté et retrouver votre famille.
Je m’engage à interpeller les autorités marocaines pour réclamer votre libération et à sensibiliser autour de moi pour que votre combat soit connu et soutenu.

Pour entretenir cette correspondance, je vous prie de me tenir en retour informé de vos conditions de détention et de vos combats. 
Je participe ainsi à briser les chaînes de votre emprisonnement.

Signature

Copie à : Ministère de la Justice, CNDH, Ambassade du Maroc en France

Nous écrire au sujet de cet article

Merci d'entrer votre nom
Merci d'entrer votre e-mail Adresse email non valide
Merci d'entrer votre lessage

Si vous aimez cet article, abonnez-vous ou soutenez-nous !