L’appel ci-dessous a été traduit dans plusieurs langues et diffusé dans des dizaines de pays à travers le monde.


Le 12 janvier dernier, huit anciens salariés de Goodyear, dont cinq élus CGT, ont été condamnés à deux ans de prison, dont 9 mois ferme. Officiellement, cette peine sanctionne leur participation à la « séquestration » de deux cadres dirigeants de Goodyear, pendant 30 heures, en janvier 2014. Après 7 années de lutte contre la fermeture de leur usine, à Amiens, les salariés se heurtaient au mutisme de la direction, qui refusait de répondre à leurs revendications. En retenant les deux cadres dirigeants dans les locaux de l’usine, les travailleurs ont cherché à obtenir la discussion qui leur était refusée. Les deux dirigeants de Goodyear n’ont pas été maltraités ; ils pouvaient téléphoner ; ils avaient de quoi boire et manger.

L’usine a fermé. Plus de 1100 travailleurs ont perdu leur emploi. La plupart sont au chômage à ce jour. Depuis la fermeture du site, il y a eu 12 morts parmi les licenciés (9 maladies et 3 suicides), mais aussi des divorces, des familles brisées et des maisons vendues. C’est contre cette catastrophe sociale que les travailleurs de Goodyear se sont courageusement battus. Et c’est évidemment pour avoir lutté, résisté, qu’ils ont été condamnés, le 12 janvier, à la demande du procureur de la République, c’est-à-dire du représentant du gouvernement. Il s’agit d’une décision politique, assumée et défendue au plus haut niveau de l’Etat, dont l’objectif est très clair : intimider l’ensemble de la classe ouvrière française, lui faire comprendre qu’elle doit se soumettre passivement au vandalisme patronal – ou s’exposer à de très lourdes peines. Jamais, sous la Ve République, des syndicalistes n’avaient été condamnés à des peines de prison ferme pour faits de lutte, car il s’agit bien de cela.

En octobre dernier, déjà, le gouvernement Hollande avait traité de « voyous » des travailleurs d’Air France mobilisés contre le projet de suppression de 2900 postes dans l’entreprise. Suite à la célèbre chemise arrachée du DRH, la direction d’Air France a licencié cinq salariés, qui par ailleurs seront jugés au tribunal le 27 mai prochain. Là aussi, le gouvernement et le patronat veulent donner une leçon à tous les salariés du pays. Ils veulent infliger une lourde défaite à ceux qui osent se révolter contre la régression sociale, car celle-ci va se poursuivre et s’intensifier. De nouvelles offensives se préparent contre les conditions de vie et de travail de la masse de la population. Telle est la raison fondamentale du jugement du 12 janvier.

L’état d’urgence et la propagande réactionnaire que les grands médias déversent en permanence, depuis les attentats du 13 novembre, ont créé un climat que le gouvernement juge favorable à la criminalisation de l’activité syndicale. La réponse de l’ensemble du mouvement ouvrier doit être massive et déterminée. Le succès de la pétition de la CGT Goodyear montre le potentiel.

Les camarades de Goodyear ont fait appel ; il sont libres jusqu’au nouveau procès. Il faut poursuivre la mobilisation, briser la chape de silence médiatique, expliquer les faits et leur signification politique dans toutes les entreprises et tous les quartiers. La jeunesse lycéenne et étudiante doit être mobilisée. Aucune sanction contre les cinq camarades d’Air France et les huit de Goodyear ! La lutte syndicale n’est pas une activité criminelle !

Il faut aussi organiser la solidarité internationale. La Tendance Marxiste Internationale, dont Révolution est la section française, diffuse le présent appel dans une trentaine de pays et y collecte les signatures de travailleurs, syndicalistes et militants de gauche. Ci-dessous une première liste de signataires. Partout où elle est présente, la TMI fera connaître aussi largement que possible la situation des camarades d’Air France et de Goodyear. Nous appelons la jeunesse et les militants ouvriers du monde entier à signer cet appel et, ainsi, à exiger du gouvernement français qu’il renonce aux sanctions contre les camarades d’Air France et de Goodyear.

Signez cet appel en envoyant un e-mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Premiers signataires

Belgique (à titre personnel) :
Paulette Vermeersch, member executive ACOD LRB Antwerpen ; André Gonsalis, former chairman ACOD Veurne, member ACOD Onderwijs ; Roland Vanderbeke:  activistACOD Oostende ; Filip Staes, member ABVV Metaal Antwerpen ; Annick Hebrant, vice-president CGSP ALR St-Gillis ; Rita Lemmens,  member BTB Antwerpen ; Yves Brusseel, vice-president ACOD VDAB ; Erik Demeester, member BBTK Brussel ; Patrick Hens, Handen Af van Venezuela ; Jelle Spruyt, social worker ; Rob van Raemdonck, member ACOD Spoor ; Claire Miroir, Vonk ; Roger Collin, airport worker Brussel ; Franca Camurato Carfagno, member CNE ; Vincent Geraci, member Centrale Générale FGTB ; Kyle Michiels, Marxist Students VUB.

Brésil :
Factory council of occupied factory Flaskô, Sumaré/SP

Grande-Bretagne (à titre personnel) :
Dave Walkden Branch Chair Gateshead UNISON ; Terry McPartlan Vice Chair Gateshead UNISON ; Anne Marie Forster Shop Steward Gateshead UNISON ; Amanda Martin Assistant Secretary Tees, Wear and Esk Valley Health UNISON ; Steve Brown Chair South East Northumberland Trades Council ; Rob Turnbull Tyne and Wear Unite Community Branch ; Lee Singh Gill NBS Unite Rep ; Tracie Warren North Tyneside UNISON ; Paul Anderson Glew NTW UNISON Health ; Gordon Thompson Northumberland UNISON ; Ronnie Mason President Ripon and Thirsk GMB ; Dr Tomasz Piersconek BMA North East Doctors Regional Committee ; Neil Waite PCS Rtd ; Jim Moffett Sunderland UNISON Rtd ; Ron Graves, President Peterborough Trades Council ; David Niven, Branch sec PCS, Carlisle ; Chris Osborne, Health and Safety officer CWU, London 7 ; Rob Sewell, Vice chair, NUJ London Central ; Steve Jones, Branch Committee, NUJ, London Central ; Sylvia Courtnage, Branch Committee, NUJ Book branch ; Gray Allan, Branch sec, UNISON, Falkirk, Regional & National Labour Link Committee ; Darrall Cozens, President Coventry Trades Council ; David Rowe, assistant secretary, CWU Cardiff.

Grèce :
Stamatis Karagiannopoulos, member of Popular Unity Political Council ; Panayiotis Kolovos, member of Athens Bar Association (lawyers' union) ; Gina Palaiologou, member of Athens Bar Association (lawyers' union) ; Thodoris Papadopoulos, member of Pireus Teachers' Union ; Giannis Dimou, member of Ambulance Drivers' Union.

Italie :
Mario Iavazzi (Direttivo nazionale Cgil) ; Paolo Brini (Comitato centrale Fiom-Cgil) ; Diana Terzi (Direttivo nazionale Flc-Cgil) ; Paolo Grassi (Direttivo nazionale Nidil-Cgil) ; Davide Bacchelli (Rsu Fiom, Ima Bologna) ; Orlando Maviglia (Rsu Fiom-Cgil Minarelli Bologna) ; Roberta Serego (Rsu Fiom-Cgil Minarelli Bologna) ; Giampietro Montanari (Fiom-Cgil Rsu Cesab Bologna) ; Domenico Minadeo (Direttivo Fiom-Cgil Bologna) ; Giuseppe Violante (Rsu Fiom-Cgil Maserati Modena) ; Matteo Parlati (Rsa Fiom-Cgil Ferrari Modena) ; Luca Paltrinieri (Direttivo Fiom-Cgil Modena) ; Piero Ficiarà (Direttivo Fiom-Cgil Modena) ; Daniele Prampolini (Direttivo Fiom-Cgil Modena) ; Davide Ledda (Rsu Fiom-Cgil Cft Parma) ; Daniele Chiavelli (Direttivo Flc-Cgil Mantova) ; Giamplacido Ottaviano (Fiom-Cgil, Rsu Bonfiglioli Bologna) ; Matteo Elia (Rsu Fiom-Cgil Lucchini Lecco) ; Ivano Mantovani (Rsu Fiom-Cgil Fonderie Torbole Brescia) ; Giorgio Giorgini (Direttivo Marche Fiom-Cgil) ; Ilic Vezzosi (Direttivo Cgil Reggio Emilia) ; Luca Ibattici (Rsu Fiom-Cgil Spal Reggio Emilia) ; Marco Mussini (Direttivo Fiom-Cgil Reggio Emilia) ; Vincenzo Chianese (Direttivo Fiom-Cgil Napoli) ; Domenico Loffredo (Direttivo Fiom-Cgil Napoli) ; Davide Tognoni (Rsu FP-Cgil Comune di Rolo Reggio Emilia) ; Simona Leri (Rsa Filcams-Cgil Coop Modena) ; Irene Forno (Direttivo Nidil-Cgil Milano) ; Antonio Forlano (Rsu Filt-Cgil Ups Milano) ; Laura Parozzi (Rsu Ups Filt-Cgil Vimodorone-Milano) ; Cinzia Crespi (Rsu Ups Filt-Cgil Vimodorone-Milano) ; Barbara Lietti (Rsu FP-Cgil Ospedale Sacco-Milano) ; Luca Pezza (Rsu Filctem-Cgil Michelin Milano) ; Angelo Raimondi (Rsa-Filcams-Cgil Esselunga Corbetta Milano).

Mexique :
Comité de Lucha Estudiantil del Politécnico –Unión de Estudiantes Universitarios ; La Izquierda Socialista, IMT-México ; David Rodrigo García Colín Carrillo, Representante sindical SUTIEMS, Distrito Federal, Tlalpan I ; Guillermo Rosas, Sindicato Independiente de Trabajadores - Universidad Autónoma Metropolitana (SITUAM) ; Laura Aldana Chávez, delegada del distrito 21 del Movimiento Regeneración Nacional (Morena) ; Blanca Paola Castillo Silva, Consejera estudiantil de la Escuela Superior de Enfermería y Obstetricia del Instituto Politécnico Nacional (IPN) ; Victoria Banda Martínez, Consejera estudiantil de la Vocacional 1 del IPN ; Álvaro Soto Gómez, miembro de la Asamblea General Politécnica por la Escuela Superior de Ingeniería Mecánica y Eléctrica – Azcapotzalco ; Guillermo Filiberto García Galán, Sindicato Mexicano de Electricistas (SME) ; Armando González, Sindicato Mexicano de Electricistas ; Miguel Lara Curiel, Sindicato Mexicano de Electricistas.

Espagne :
Jesús Martínez De Carlos, Sindicato de Sanidad CCOO Navarra ; José María Martínez Berrueta, Sindicato de Correos CCOO Navarra ; Carmen Máximo Torres, Delegada al Comité provincial del sindicato de enseñanza FETE-UGT Málaga ; Valentín Pinilla González, Federación de Enseñanza de CCOO Málaga ; Juan Cervera Sanz, CCOO Aeropuerto de Valencia- Enaire Valencia ; Jesús Díaz de Durana, UGT de Euskadi Euskadi (País Vasco).

Etats-Unis (à titre personnel) :
Sam Swartz, Service Employees International Union 1199 New York, NY ; Tom Trottier, Organization of Staff Analysts, New York, NY ; Zach Forbes, United Auto Workers 7902, New York, NY ; Alfredo Peña, American Federation of State, County and Municipal Employees Local 154, DC 37 (retired), New York, NY ; Mark Rahman, Communications Workers of America 37002, New York, NY ; John Peterson, Communications Workers of America 37002, New York, NY ; Alex Gillis, Chicago & Midwest Regional Joint Board Workers United and F.O.U.R., Madison, WI ; Matthew Wylie, National Education Association, PSEA-Western Region, Pittsburgh, PA ; David May, National Association of Letter Carriers 5847, St. Louis, MO ; Eric Fernandez, National Postal Mailhandlers Union 316, Seattle, WA.

Nous écrire au sujet de cet article

Merci d'entrer votre nom
Merci d'entrer votre e-mail Adresse email non valide
Merci d'entrer votre lessage

Si vous aimez cet article, abonnez-vous ou soutenez-nous !